Brève histoire du safran

Bien que Cléopâtre utilisait déjà le safran pour ces vertus thérapeutiques, celui-ci est apparu bien avant son ère. On retrouve des traces de son utilisation dès le VIIè siècle av.JC dans des documents assyriens. Le safran est donc originaire du moyen orient mais les premières cultures ont été réalisées en Grèce. Ensuite, le safran s’est développé sur l’ensemble des continents. Appelé parfois « l’or rouge », il n’est pas seulement utilisé pour ces vertus thérapeutiques mais également pour les arts culinaires pour son goût prononcé, pour la teinture grâce à ses pigments puissants puis dans la parfumerie pour ses arômes incomparables.

Les 3 molécules du safran

Le taux de picrocrocine détermine le goût du safran. C’est la puissance culinaire du safran. C’est cette molécule qui fait du safran une épice tant recherchée par les gastronomes. Nous proposons de nombreuses recettes à base de safran sur notre blog. METTRE LIEN BLOG

Le taux de safranal nous indique la force du parfum. Plus le taux est élevé , moins le gou^t du safran est puissant. Au fil du temps, le taux de picrocrocine diminue en se transformant en safranal. C’est pourquoi le vieux safran prend une odeur plus piquante, il s’enrichit en safranal.

La concentration en crocine donne le pouvoir colorant de l’épice. Des peintures rupestres d’Irak utilisaient déjà du safran il y a 50000 ans. Plus récemment, de grandes teintureries du Liban utilisait le safran comme teintures pour des robes de cérémonies. En Inde, le safran est la couleur officielle des robes bouddhistes depuis le V siècle av.JC.

Les vertus thérapeutiques du safran

Les bienfaits du safran sont légion si l’on prend en compte l’ensemble de son histoire depuis les gravures et textes anciens jusqu’à nos jours et les maux de notre société moderne. Les fresques de Théra (île grecque de Santorin) sont une des premières représentations de l’utilisation du safran dans la confection de médicaments. A l’antiquité, en plus de ses qualités sous forme de pommade, on l’utilisait plus spécifiquement pour les maladies gastro-intestinales et rénales. Cléopâtre croyait également dans ses vertus aphrodisiaques.

Aujourd’hui, différentes études mettent en avant le large spectre des bienfaits du safran. La crocine a un effet anti-dépresseur en normalisant le taux de sérotonine; l’hormone du bien-être. Des chercheurs canadiens ont mis en avant l’effet anti-inflammatoire du safran dans des maladies auto-immunes. D’après l’université de Sydney, le safran aurait un impact sur la DMLA qui touche les yeux. Des études sont en cours afin de confirmer l’impact du safran sur la régulation du taux de sucre dans le sang et donc sur le diabète de type 2 mais également sur le traitement de certains cancers en permettant de ralentir la prolifération de cellules malignes tout en dopant le système immunitaire.

Acheter!

Venez visiter la boutique du safran de l'Ourcq!

Nous commercialisons le safran et les bulbes.
Acheter!